Blogue

Le prix des propriétés situées près d’un centre de ski explose

l n’y a pas que les propriétés situées près d’un cours d’eau qui sont de moins en moins accessibles au commun des Québécois. C’est aussi le cas de celles qui bordent les pentes de ski, particulièrement dans la région des Laurentides, qui connaît des hausses importantes du prix des maisons et des copropriétés.

C’est du moins ce qu’indique une étude de Royal LePage sur les propriétés récréatives d’hiver. Ainsi, au pied du Mont-Tremblant, où la station de ski fait présentement l’objet de rénovations importantes, le prix médian d’un appartement en copropriété a crû de 30 % de janvier à octobre, pour atteindre 325 000 $.

Dans le village de Mont-Tremblant, l’augmentation a été de 8,1 % durant la même période : le prix médian d’un condo y atteint maintenant 186 500 $. Quant au prix des maisons, il a augmenté de 1,9 % pour s’établir à 425 000 $ (prix médian).

Saint-Jovite, qui fait maintenant partie de la municipalité de Mont-Tremblant mais qui est située plus loin des pentes, a de son côté vu les prix rester relativement stables, et même diminuer de 1,3 % dans le cas des maisons, dont le prix médian est de 230 000 $. Un appartement en copropriété y coûte 199 950 $, une hausse de 2,2 % en un an.

Un peu plus près de Montréal, à Saint-Sauveur, le prix des propriétés a également connu une hausse considérable, de près de 19 %. Le prix médian d’une maison y est maintenant de 305 000 $, et celui d’un appartement en copropriété, de 270 000 $.

Morin-Heights, tout près, n’échappe pas à ces augmentations. Le prix des maisons y a connu une augmentation de 13 % en un an, pour atteindre 315 000 $.

Royal LePage indique que la demande pour les appartements en copropriété a été spécialement forte cette année, « les acheteurs recherchant des résidences exigeant un minimum d’entretien ».

L’Estrie également populaire

En Estrie, ce sont les maisons situées à Orford et à Sutton qui ont vu leur prix médian s’accroître de façon importante, passant respectivement à 295 000 $ (+ 12,6 %) et 345 000 $ (+ 10,1 %).

À Bromont, ce sont plutôt les appartements en copropriété qui ont beaucoup augmenté en un an, pour se situer à 247 500 $ (+ 8,9 %). Le prix des maisons y est pour sa part relativement stable, à 355 000 $.

Source : ici.radio-canada.ca, publié le 28 novembre 2018